Heureusement qu'il y a Linux ! Liiiinux !

Créé le 21/05/2013 - Mis à jour le 12/12/2014

Je suis un utilisateur trop régulier de Linux pour ne pas y consacrer toute une rubrique. Surtout que vient de sortir la version 3 de la distribution Linux que je préfère : Mageia.

À vrai dire, on va me reprocher ma partialité, mais je n'exposerai pas beaucoup de choses sur les autres distributions Linux. Ce site est notamment installé sur une machine virtuelle dédiée tournant sous Debian. De toute manière, côté serveur, je n'aurai pas grand chose à exposer car il existe déjà des forums plus spécialisés en la matière.

Dans la catégorie "Nerds", on va plutôt s'axer sur l'environnement de bureau KDE et comme ça prend du temps de faire des tests, je vais faire un exposé de Steam for Linux tournant sous Mageia 3, screenshots à l'appui.

Je précise au passage que ce site a été intégralement développé par nos soins dans un environnement Linux. J'ai développé le framework PHP et le CMS de ce site avec l'IDE Eclipse, avec un serveur Apache et une base MySQL installés sur mes PC qui ont tous Mageia. A part pour jouer à quelques jeux de temps en temps, je ne boote quasiment jamais ma partition Windows. Je déteste tellement iTunes que je ne peux pas piffrer les Mac (quoi que ce que je déteste le plus dans un Mac, c'est son clavier "developper ennemy" : l'emplacement de certains symboles comme le "pipe" est tellement spatial, vue la combinaison de touches qu'il faut faire, que je me demande s'il est possible d'être un développeur Mac quand on est manchot).

Pour les plus calés en développement Web

Comme je sors fraîchement d'une conférence Linux Solutions à Paris-La Défense sur le développement Web, je reste en pleine réflexion car de plus en plus de Web apps se font à la mode "node.js" ou autres moteurs de templates. Même si j'ai à utiliser "node.js" dans mon taf, par contre pour mes projets perso (comme ce site), je n'en vois pas l'intérêt. L'idée, c'est que la tendance en milieu professionnel veut qu'il se crée de plus en plus une démarcation entre le travail qui est fait pour le rendu d'un site web (ce que vous voyez dans votre navigateur) et ce qui est fait par les programmes qui génèrent le site. C'est une forme de division du travail qui permet de rationnaliser l'organisation du travail de grosses équipes, mais je pense que c'est plutôt le résultat d'un manque d'implication des développeurs dits "back-ends" dans le développement JavaScript et vice-versa.

Je ne suis pas sûr que mon framework serait séduisant pour ce type d'équipe de production, pourtant Tétine, qui s'est fait la main sur ce site dans le métier d'intégrateur, a réussi à le prendre en main. Il faut aimer être polyvalent.

Dans tous les cas, mon site offre de très bonnes performances, quasi à la hauteur des frameworks PHP dits "compilés" (Yaf qui est utilisé par Baidu, le moteur de recherche numéro 1 en Chine et Phalcon qui à mes yeux est le meilleur et le plus complet) alors que le noyau du code de mon CMS n'est pas compilé. Pour ce qui est de Yaf et de Phalcon, ces 2 frameworks remettent clairement en question l'apport des autres languages comme Ruby et Python dans le développement Web (ce sont aussi ces languages qui ont justifié une plus grande dichotomie entre le travail de front-end et celui de back-end).

Comme mon site n'est pas encore trop fréquenté, je n'utilise que "memcache" et du htaccess pour définir ma stratégie de caching. De même, niveau sécurité, mis-à-part me protéger contre le spam et les robots, je ne me vois pas pour le moment utiliser le HTTPS ou oAuth, à moins que je me mette à développer une extension e-commerce à ce CMS (ce qui serait une bonne idée).


FragBis