Jeux de mémoire

Verdun terre

Édito

Mis à jour le 09/09/2014

Même si on est plutôt ces temps-ci dans les commémorations de la Libération (Seconde Guerre Mondiale, donc), on peut toujours faire un "devoir de mémoire" relatif à la Première Guerre Mondiale, puisque certains membres de la team BoN se sont mis sur le jeu Verdun. Bien sûr, comme tous les jeux de guerre, le "devoir de mémoire" est assez minime et on reste plutôt focalisés sur l'aspect "game play". Comme on était fans de la première saga des Call of Duty qui faisait une reconstitution assez précise de batailles de la 2nde Guerre Mondiale, jouer à Verdun nous a plutôt fait nous rappeler des nombreuses heures passées sur ce jeu.

Le jeu Verdun ne permet pas vraiment de se fondre dans la peau d'un poilu. Ça reste un jeu de tir à la première personne avant tout. Cependant, cela m'a donné envie de me documenter un peu plus.

Notamment, il est passé sur la Cinquième un documentaire avec des images de la 1ere Guerre Mondiale en couleur (ou colorisées). C'est assez fascinant de voir avec le recul à quel point la 1ère Guerre Mondiale avait tous les germes pour engendrer les atrocités encore plus grandes de la 2nde.

Lors de ce documentaire (dont peut-êtrre je consacrerai un article dans la rubrique "Docus", si jamais je parviens à trouver une vidéo légalement diffusable, notamment sur Youtube), j'ai pu voir en l'occurrence quelques images d'Adolf Hitler s'engageant dans l'armée Allemande. Du coup, j'ai voulu lire rapidement une biographie d'Adolf Hitler sur Wikipedia et en fait, on peut lire pas mal de choses assez méconnues sur ce personnage incontestatblement négatif. Par exemple, on apprend qu'il fût dans sa jeunesse un artiste-peintre qui a raté par 2 fois son entrée aux Beaux-Arts de Vienne et qu'il vivait donc "la Bohème". Il était connu pour ne pas aimer l'effort sur une longue durée et était fort peu travailleur. Il se levait à midi et vivait une parfaite vie dans l'oisiveté. D'origine Autrichienne, il a fuit son service militaire obligatoire en s'expatriant en Allemagne tout en se déclarant "apatride" (sans nationalité). Donc, c'était loin d'être un patriote convaincu. D'autant plus qu'il semble qu'il ait eu au moins un ami juif dans sa vie de dilettante et ses amis d'alors ne lui connaissaient pas de réels penchants antisémites.

Hitler était avant tout un mégalomane narcissique et surtout opportuniste, qui attendait son heure de gloire. Il tenta de saisir cette gloire en s'engageant comme "volontaire" dans l'armée bavaroise lors de la 1ere Guerre Mondiale. Il n'est resté que 4 jours sur le front, puis a préféré se faire reléguer au rang "d'estafette" en arrière-poste. Ainsi, il put continuer à exercer ses talents d'artiste-peintre tout en mijotant ses plans de gloire. Son antisémitisme exacerbé commença donc dans l'armée, certainement fortement influencé par l'esprit du corps militaire allemand de cette époque. Beaucoup de combattants Allemands de cette époque attribuèrent la défaite Allemande aux "traitres juifs et socialistes", plus favorables à l'instauration de la République aux détriments de l'Empire Austro-Hongrois. Enfin bref, le devoir de mémoire, c'est avant tout un devoir de s'interroger sur ce qui a pu arriver à cette Europe du 20è siècle pour en arriver là. À force de se documenter, on en arrive à se forger une petite idée.


FragBis
 
Aide à la lecture et à la navigation du site
Rôles et accès
Présentation de l'équipe "Band of Nuts"
Développeurs